Choisir un avocat en droit public de confiance

avocat

L’avocat en droit public intervient dans tous les aspects de ce domaine, tant en contentieux qu’en conseil auprès d’une clientèle de particuliers, d’entreprises et de collectivités locales. Ce professionnel défend ses clients devant les cours administratives d’appel et les tribunaux administratifs. Le cabinet intervient principalement dans le cadre de recours pour excès de pouvoir, de référés et de pleine juridiction.

Qu’est-ce qu’un avocat de droit public exactement ?

La plupart des gens ont une vague idée du rôle de l’avocat en droit de la famille ou en droit pénal. En revanche, l’avocat de droit public n’est pas très connu, tant par le nombre d’avocats que par le grand public.

Le droit public, dans la grande famille juridique, est en effet à part. Il a son propre juge, il suit un enseignement particulier. Il s’est construit pour l’essentiel sur la législation du Conseil d’Etat, mettant un point d’honneur à ne pas appliquer un code civil. L’avocat de droit public, parfois un avocat comme les autres, est marqué par les inégalités de sa discipline.

Il est plus rare qu’un individu ait un avocat de droit public dans son entourage immédiat. Contrairement aux avocats pénalistes, aucun avocat de droit public n’est très présent dans les médias. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site taugourdeau-avocat.fr/

Comment choisir un bon avocat de droit public ?

La première alternative, et la plus spontanée, est le bouche à oreille. Vous pouvez demander à un avocat de sa compétence de vous recommander un confrère en droit public. Il est également possible de contacter le barreau de votre région, soit en consultant l’annuaire des avocats, soit en les appelant directement. Il existe aussi de nos jours des sites internet qui mettent en relation les avocats et leurs clients, qui sont des annuaires plus ou moins précis, mais qui ne garantissent pas la compétence de l’avocat.

Il faut garder à l’esprit que le droit public est très large. Il convient donc d’examiner si le professionnel intervient sur le type de problème que vous souhaitez lui confier. Sa page web est en général un bon indicateur de sa pratique. Vous pouvez voir les études qu’il a réalisées, s’il est référencé dans des annuaires ou des classements professionnels sélectifs, s’il a publié des articles dans le secteur, ou encore s’il enseigne le sujet. En revanche, vous ne pourrez pas avoir l’intuition de ses références, leur communication est interdite par le secret professionnel. Il vous indiquera en tout cas si le dossier n’est pas de son secteur de compétence. Au-delà de la simple connaissance professionnelle, il est très chronophage et donc peu rentable d’intervenir en dehors de sa spécialité.

Les barreaux introduisent strictement l’utilisation des termes de la branche. Seuls les avocats inscrits au barreau depuis plusieurs années et ayant passé un test peuvent dépasser la qualité de la spécialisation. Pour les publicistes, il existe des mentions de branche en droit public, droit de l’urbanisme et droit de l’environnement, le droit des étrangers étant inclus dans la branche droit immobilier. Cependant, cette procédure de branche n’est passée que par quelques collègues et pas forcément par les plus éminents, ce qui en réduit fortement l’intérêt.

Le rôle d’un avocat de droit public !

La pratique du droit public n’est pas uniforme.

Certains avocats se spécialisent en droit de l’environnement, par exemple, ou en droit de l’urbanisme, ou dans certains sous-domaines de ces domaines, tandis que d’autres ont une pratique polyvalente. Plus la spécialisation est grande, plus l’expertise est grande. Toutefois, les besoins d’un client se limitent exceptionnellement à une seule spécialisation et un seul dossier peut nécessiter une expertise dans de nombreux domaines du droit. Par conséquent, même les avocats les plus spécialisés doivent maintenir une connaissance approfondie du droit, en particulier du droit public.

Il appartient à chaque avocat droit public de trouver l’équilibre entre polyvalence et spécialisation, en fonction de sa clientèle, de son cabinet et de ses goûts.

Le niveau de spécialisation dépend en fait de la forme et du lieu d’exercice de l’avocat. Plus la structure comprend d’avocats, plus leur nombre permettra une spécialisation en son sein. L’avocat en pratique spécifique sera plus généraliste par nécessité. A noter que la plupart des cabinets très spécialisés sont situés à Paris. La pratique est fréquemment plus généraliste en province, parfois non exclusive du droit public.

 

Le traitement de vos données à caractère personnel : comment les avocats peuvent vous aider
Comment trouver un emploi après des études de droit ?