Le divorce pas cher : est-ce possible ?

Divorce

Les divorces mutuellement consentis sont les plus rapides, les plus simples, et les moins chers de tous. Si vous envisagez un divorce moins cher, c’est possible à condition que les deux époux soient d’accord sur ses conséquences. Ainsi, il y a une forte chance de procéder à un divorce à l’amiable dans une durée de 1 mois tout au plus avec un coup allant jusqu’à 190€ par époux.

Comment procéder au divorce à l’amiable ?

Le divorce par consentement mutuel, autant surnommé « divorce à l’amiable » est une procédure de divorce apparemment la moins chère mais plus rapide. Mais en général, combien coute un divorce ? Elle permet de rompre le contrat de mariage en un mois seulement avec un moindre coup de 90€. C’est possible au moment où les deux époux se mettent d’accord sur ses effets. Comme conséquences de divorces, on distingue la suppression du nom marital pour l’un ou pour l’autre, le domicile conjugal ne sera plus considéré, il n’y aura plus de patrimoines communs, l’établissement d’une modalité de garde à la faveur des enfants, le versement de pension alimentaire, et surtout le partage des biens issus de la vie conjugal. Désormais, le fait de procéder au divorce à l’amiable devienne plus facile qu’avant et plus rapide mais moins chère. Du coup, le mari et la femme souhaitant divorcer d’une manière à l’amiable n’auront plus besoin de se présenter au le juge des affaires familiales, excepté le fait qu’un ou des enfant(s) mineur(s) sollicite à être auditionné. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici

L’avantage d’un divorce en ligne

Pour mieux faciliter le divorce, même s’il s’agit d’un divorce pour faute, il serait obligatoire aux deux époux d’avoir un avocat. Donc, au moins il y aura deux avocats. Ces deux spécialistes doivent constater l’affaire. Dans ce cas, chaque époux est assisté par un avocat. Et en effet, leurs accords seront signés à titre de convention laquelle sera par la suite déposée auprès d’un notaire compétent. Ce dernier vérifiera le respect du délai durant lequel les deux parties ont le droit de réfléchir. Une fois que les deux époux se mettent d’accord à propos du divorce consenti et ont un compromis concernant ses conséquences, l’avocat propose un autre avocat à l’un des conjoints. Vous avez ainsi intérêt de choisir ce genre d’offre, à condition que vous ayez le souhait de procéder à un divorce moins cher mais rapide. Souvenez-vous bien que certains avocats, bien qu’autonome dans son travail, ont la tendance d’effectuer leur métier en groupe mais toujours en respectant les intérêts respectifs de leurs clients. Certains cabinets proposent une procédure de divorce faisable à distance ou en ligne. Ce type de divorce est, en général, doublement plus vite et beaucoup moins chère que celle qui est classique. Si jamais procéder un divorce en ligne vous parait impossible, la préparation en ligne de votre dossier vous permettra de diminuer le coût d’un divorce que vous procéderiez. La durée va aussi se réduire, en effet.

La protection juridique et l’aide juridictionnelle

Il existe des contrats d’assurance qui vous accordent une certaine assurance sur la protection juridique. Ce type de contrat peut prendre en charge, en votre faveur, la totalité ou une partie des honoraire d’avocat. Pour le divorce pas cher, consultez vos assureurs avant de franchir le premier pas. Vérifier si l’un des contrats que vous avez conclus concerne la prise en charge d’une ou de la totalité des frais de votre avocat. L’assistance juridictionnelle ou aide juridictionnelle permet de prendre en charge partielle ou totale de vos frais. L’homme et la femme peuvent ainsi bénéficier d’une aide juridictionnelle. Aussi, cette aide prend en charge autant une partie ou la totalité des frais notaires ainsi que ceux de la de procédure. 

Comment régler vos litiges de loyer juridiquement ?
Droit des enfants : trouver un avocat spécialisé en ligne