Le droit du travail

Le droit du travail

Le 28 mars 1841 a vu naître la première loi sociale concernant le droit du travail. Cette loi intéressait surtout le travail des enfants de moins de huit ans, embauchés dans les manufactures. Les temps ont ainsi été marqués par de grandes dates. En 1884, la naissance des syndicats impulsera de grands changements quant aux règlements sur toutes les relations de travail. La règlementation élargit peu à peu son champ d’action grâce à l’influence des syndicats. Le Front Populaire a été l’investigateur des accords de Matignon de 1936. Durée du temps de travail, congés payées, conventions collectives, mise en place de délégués du personnel … le droit du travail connaît des avancées spectaculaires à cette époque.

Le droit du travail est toujours en mutation, s’adaptant aux changements économiques et sociaux. De grandes idées ont ainsi continué à émerger, telles que l’évolution de la citoyenneté dans l’entreprise, la modification des temps de travail, l’élargissement du droit des salariés, le travail à temps partiel …

Devant la complexité de cette branche du droit social qui régit les relations entre employeurs et salariés, ces deux parties ont souvent recours aux services d’un avocat.

Les sollicitations de l’employeur

L’avocat spécialisé en droit du travail, tout comme Maître Laurita, opère dans en premier lieu en tant que conseiller administratif et juridique auprès d’un employeur. Ses connaissances sont ainsi utiles pour une application stricte de la règlementation et du droit du travail. Les jurisprudences et les textes législatifs sont nombreux et en constante évolution. Petites ou grandes entreprises ont donc intérêt, pour anticiper d’éventuels litiges, à faire appel à un professionnel du droit.

L’écriture des contrats lui est aussi parfois dévolue. Cet acte reprenant des clauses obligatoires et facultatives est en effet le document qui énonce les obligations de chacune des parties. Il ne souffre d’aucunes approximations ni d’aucuns manquements pouvant favoriser ou défavoriser l’un ou l’autre. S’il n’est pas nécessaire pour un CDI, il n’en reste pas moins incontournable pour toutes autres formes de contrats. Des mentions obligatoires doivent y figurer telles que la nature du contrat, les coordonnées de l’employeur et du salarié, la date de début, la nature et le lieu d’emploi, le salaire et les éventuels éléments variables, la durée des congés payées, le nombre d’heures hebdomadaire, les différentes coordonnées de l’organisme de sécurité sociale et de la caisse de retraite complémentaire et le cas échéant, la convention collective applicable. Ce contrat peut aussi être complété par des clauses spécifiques.

L’avis et les éclaircissements d’un expert sont ainsi souvent demandés par les responsables d’entreprise.

Les sollicitations des salariés

Contrairement aux employeurs qui font souvent appel à l’avocat en droit du travail en amont, le salarié, lui, a recours à ses services généralement en cas de litiges. Licenciement abusif, retard de paiement de salaire, rupture du contrat de travail, mise à pied, mutation, harcèlement moral au sein de l’entreprise, mise en place de procédure prud’hommale … L’intervention de l’avocat, si elle n’est pas obligatoire, consiste tout d’abord en un soutien moral auprès du salarié. Stress, colère, abattement, charge émotionnelle trop importante, il est dans un premier temps présent pour apaiser et tempérer tous les effets liés à une annonce ou à un acte inattendu. Son rôle est alors d’écouter, de conseiller au mieux et d’informer son client sur les questions juridiques et sur ses droits. Excellent médiateur, il est aussi capable de gérer les conflits pour éviter d’avoir recours aux tribunaux.

Le choix d’un avocat en droit du travail

Il est parfois difficile de faire son choix parmi tous les membres de cette profession. Cependant, à Chambéry, professe une jeune avocate à la réputation solide. Maître Mandy Laurita, qui a prêté serment depuis sept ans devant la Cour d’Appel de cette ville, met à disposition toutes ses connaissances, acquises notamment dans quatre grands cabinets internationaux. Le droit du travail est une de ses spécialités, tout comme le droit de la famille, le droit des contrats et le droit pénal. Son écoute, son dynamisme et sa rigueur font de cette professionnelle, une personne réputée pour la qualité de ses interventions. Que vous soyez employeur ou salarié, la défense de vos intérêts reste son seul leitmotiv. Le professionnalisme de Maître Mandy Laurita saura parfaitement vous guider dans les méandres des textes de loi qui régissent le code du travail.

 

   

Le droit pénal
Trouver un bon cabinet d’avocats d’affaires à Paris