Qu’est-ce que l’interprétation consécutive ?

interprétation consécutive

L’interprétation consécutive est surtout utilisée pour les audiences au tribunal (interprétation juridique) ainsi que les conférences téléphoniques. Les interprètes commencent par traduire lorsque l’orateur termine. L’interprétation débute avec quelques phrases en même temps. Il importe d’assimiler les informations pour profiter d’un travail fluide.

Définir l’interprétation au préalable

L’interprétation est un travail qui n’est pas encore bien connu et que de nombreuses personnes tendent à confondre avec la traduction. Il se limite à la communication orale alors que la traduction porte sur des textes écrits.

Il faut savoir que l’interprétation est divisée en diverses branches (interprétation juridique, simultanée…). Ainsi, les interprètes ne restent pas dans leur boîte en s’équipant d’un micro et d’un casque. La profession vous conduit à varier les plaisirs. À ce jour, vous devez encore faire la différence entre l’interprétation simultanée et l’interprétation consécutive. Cette dernière nous intéresse plus ici.

Une distinction obligatoire entre deux types d’interprétation

Ainsi que précisé, l’interprétation simultanée consiste à traduire un discours à l’oral au fur et à mesure de son déroulement. L’interprète s’installe dans une cabine insonorisée et perçoit le discours en temps réel dans un casque. Les auditeurs usent d’oreillettes pour tout entendre. Cette interprétation est fréquemment utilisée, car elle présente de nombreux avantages surtout en matière de gain de temps. Si vous disposez du matériel nécessaire, privilégiez l’interprétation simultanée.

Par ailleurs, sachez que l’interprétation simultanée et l’interprétation de conférence peuvent être utilisées de manière simultanée.

Quant à l’interprétation consécutive, elle ne requiert que peu de matériel. Aussi, un carnet et un stylo suffisent amplement. Le principe est assez simple à comprendre. L’orateur s’exprime tandis que l’interprète écoute pour ensuite noter et restituer ce qui a été dit. Il faut choisir une langue cible pour cette interprétation.

La prise de notes a connu une évolution flagrante avec le temps. Certes, en 1950 et 1960, certains interprètes talentueux ont reproduit des discours d’une demi-heure seulement grâce à leur mémoire. Aujourd’hui, en plus de la mémoire, les interprètes usent de la culture générale et de la prise de notes.

Interprétation consécutive : pour l’événement

Vous pouvez utiliser l’interprétation consécutive unilatérale ou bilatérale pour un événement. L’interprétation consécutive unilatérale consiste à interpréter dans un seul sens. C’est la forme la plus demandée surtout si de nombreux intervenants ne parlent pas la langue de l’auditoire. Cette interprétation est indispensable si le niveau de technicité de l’interprétation simultanée est trop important.

Concernant l’interprétation consécutive unilatérale, sachez qu’elle consiste à travailler une langue étrangère différente de la langue maternelle. L’interprète note et restitue de manière abrégée et à courtes intervalles.

L’interprétation consécutive bilatérale ou de liaison consiste à traduire dans les deux sens. Ce qui permet à deux interlocuteurs de communiquer. Cette interprétation est utilisée dans le cadre d’entretiens ou d’interviews. Pour ce type d’interprétation, vous devez avoir une excellente présentation et une bonne assurance. Notez que ce modèle d’interprétation est laissé aux stars, aux politiciens ainsi qu’aux différents représentants de partis. En tant que dirigeant d’entreprise, vous pouvez également en faire usage. Ce n’est pas une interprétation onéreuse, car elle ne requiert ni matériel ni local.

En outre, l’interprétation consécutive est rarement utilisée en séminaire et en conférence. Effectivement, comme elle demande du temps, elle ne suscite pas vraiment l’intérêt. À ce jour, vous pouvez en faire usage pour différentes manifestations en petit comité à titre d’exemple.

Trouver un avocat pénaliste en ligne
Etude notariale à Tournefeuille