Qu’est ce que le harcèlement moral ?

Le harcèlement moral est une conduite abusive et d’irrespect envers une personne, dans la mesure où elle détruit psychiquement cette dernière. De part les actes répétés à son encontre, cela peut la conduire à la maladie mentale et dans les cas les plus graves, au suicide. Le harcèlement moral est un délit et il est donc, de ce fait, puni par la loi.

Qu’est-ce que le harcèlement moral ?

Le harcèlement moral au travail est exercé par une ou des personnes, à plusieurs reprises, contre un groupe ou un individu en particulier, en raison de son mode de vie, de ses préférences sexuelles, de ses convictions religieuses, de ses opinions politiques. Un agissement unique contre une personne ou un groupe n’est donc pas considéré comme du harcèlement moral. La personne ou le groupe victime de harcèlement moral voit ses conditions de travail dégradées. Le harcèlement moral au travail se caractérise par trois principaux éléments, à savoir une atteinte aux droits et à la dignité d’une personne, l’altération de sa santé physique ou psychique et enfin, une menace pour son évolution professionnelle. Si une personne est victime de harcèlement moral dans le secteur privé ou dans le secteur public, qu’elle soit stagiaire, employée, fonctionnaire, et même s’il n’existe aucun lien hiérarchique entre elle-même et l’individu qui la harcèle, elle peut porter plainte.

Comment le harcèlement moral se manifeste-t-il ?

Le harcèlement moral au travail peut prendre des formes variées et changeantes. Il est très souvent difficile à repérer. Il n’est pas rare que cela débute insidieusement par des reproches, des allusions, qui vont progressivement se multiplier. Le harcèlement moral peut se manifester par des actes, des comportements, des paroles, des écrits qui visent l’intégrité de la personne et sa dignité. La personne peut se retrouver isolée, discrédités et agressées dans ses relations professionnelles. Le harcèlement moral provoque chez la personne harcelée des symptômes comme la dépression, l’anxiété, des troubles psychosomatiques divers (troubles digestifs, endocriniens) ou encore des insomnies.

Je suis victime de harcèlement moral, que puis-je faire ?

Admettre être victime de harcèlement moral au travail est difficile, d’une part parce que, très souvent, cela est fait de manière insidieuse, et d’autre part, car les soutiens ne sont pas nombreux. Les personnes de votre entourage (la famille, les amis, les collègues) peuvent avoir tendance à minimiser votre ressenti. Dans un premier temps, il est conseillé de consulter un médecin de prévention ou un médecin généraliste. Pour porter plainte contre harcèlement, vous pouvez faire un signalement, prévenir les représentant du personnel, saisir le tribunal administratif ou encore le juge pénal.

Comment contacter le conseil des prud’hommes ?
Quelle est la valeur d’un code NAF sur un bulletin de paie ?